Les mentors

Né au Québec dans la potion magique de la bande dessinée et du dessin d’animation, Michel Breton a fait ses premiers pas dans ses cahiers d’écolier, ravissant ses camarades et faisant rager ses professeurs avec ses caricatures de la vie estudiantine. Ses cahiers grandissant avec ses souliers, il s’est vite mis en tête d’arpenter les arcanes québécoises du septième art pour en élargir le territoire. Rassembleur et fonceur il planche alors, avec d’autres activistes du crayon et la collaboration affectueuse et complice du grand héros de l’humour québécois Yvon Deschamps, sur un projet de magazine bd.

Mais son destin devait le prendre rapidement par les bretelles et lui faire traverser l’Atlantique en direction de la Belgique, lieu sacré de la bande dessinée européenne.  Pris en charge par le légendaire Franquin, Michel a installé ses pénates dans l’atelier du monde de Spirou et de Gaston Lagaffe et s’est rapidement acoquiné avec les dieux locaux: les Hergé, Hermann, Dany, Jijé, Tabary, pour ne nommer que ceux-là. La rumeur sur l’arrivée de ce sympathique et fougueux Québécois se répandant comme une trainée de poudre au sein du panthéon, Turk et de Groot l’ont rapidement harponné pour le mettre au boulot sur les Léonard, Clifton et Robin Dubois…

LEONARD03  MB-Leonard

Deux ans plus tard, le destin reprenait les bretelles de Michel et le ramenait en Amérique, le faisant atterrir cette fois dans l’antre des pionniers de la bande dessinée québécoise, Albert Chartier et Jean-Guy Lemay. Ces derniers l’ont tout aussitôt adoubé et invité dans leur sérail, confiant de voir pour lui un avenir prometteur.  Et, de crayon en plume, sous l’oeil satisfait de ses mentors, notre homme s’est taillé sa place en graphisme, en b.d. et en caricature, devenant un incontournable en la matière. On a ainsi fait appel à lui comme jury pour un concours de bande dessinée organisé par le quotidien Le Journal de Montréal, concours qui a battu des records mondiaux de participation.
Mais petit dessin ira loin, en avait décidé le destin, ce coquin. Sans crier gare, il a emballé et expédié Michel à Los Angeles, où Chuck Jones, le créateur des Bugs Bunny et autres populaires dessins animésa ouvert le colis avec enthousiasme: « Welcome aboard, Michel ! », a-t-il lancé en découvrant la tête ébouriffée et étonnée jaillissant du papier.
Eh oui, c’était là le début d’une ( autre ) nouvelle aventure….
Texte de Louise Blanchard
Dessins: Franquin, Hergé, Turk, Hermann, Jijé, Tabary, Chartier et Laurent De Brunhoff.

TABARY HERMAN

HERGE  Jige

HERMAN_02  MB-CHARTIER

FRANQUIN   MB Franquin04

DEBRUNHOFF